L’Imagier Vagabond présente:

Éric Battut

Éric Battut est né en 1968 à Chamalières, au pied des volcans d'Auvergne, où il vit et travaille aujourd'hui.

Les premières lectures d'albums qui marquèrent son enfance furent "Fleur de lupin" de Binette Schroeder (Éditions Nord-Sud) ainsi que les albums de Helen Bradley (Éditions Flammarion) où se trouvaient une multitude de personnages et de détails. Les dessins du petit Éric sont remarqués dès l'école maternelle et de nombreux livres, en particulier d'art, sont présents au foyer. En famille, il fait de nombreux voyages en Europe et dans les pays du bassin méditerranéen. Il y visite de nombreux musées.

Après le baccalauréat, il entame des études en sciences économiques puis en droit à la faculté de Clermont-Ferrand, mais se décide à devenir peintre contre toute attente. Il réalise des copies à l'huile sur toile des grands maîtres et ses premiers tableaux personnels.

Il s'incrit à l'école Emile Cohl à Lyon pour devenir illustrateur et obtient son diplôme en 1996 avec trois projets: "La chèvre de Monsieur Seguin" album présenté à la Foire Internationale du livre jeunesse de Bologne en Italie, "Le chat botté" et "Le petit chaperon rouge". Tous trois seront publiés ultérieurement.

Son premier livre publié est "Pêcheurs de couleurs" aux éditions Didier Jeunesse en 1997, année durant laquelle il reçoit aussi le prix "Figures Futures" du Salon du livre jeunesse de Montreuil en France, pour son travail sur la Création du monde. Depuis il a publié près de 200 albums, dont certains très connus et récompensés par des prix internationaux. En 2000 l'album "La chèvre de monsieur Seguin" remporte le prix Octogones du Centre International d'Etudes en Littérature de Jeunesse (CIELJ dépendant de l'UNESCO) ainsi que le prix Gayant Lecture. En 2001 avec les albums "Au fil des mois" publié aux Éditions Didier Jeunesse ainsi que "La Barbe bleue" aux Éditions Biboquet, Éric Battut remporte le Grand Prix de la Biennale de Bratislava en Slovaquie. En 2001 il reçoit aussi le Prix Mille Pages avec l'album "Rouge Matou". En 2005 avec son album "Le secret" il reçoit le prix Pitchou de la Fête du livre de Saint-Paul-Trois-Châteaux en France.

Ses illustrations sont acquises par différents musées dont le Musée de l'Illustration Jeunesse (MIJ) de Moulins en France, le Chihiro Art Museum Azumino au Japon, Le Musée International de l'Illustration de Bratislava en Slovaquie.

Les sources d'inspiration d'Éric Battut? la plus grande est certainement la nature dont il est un admirateur inconditionnel. L'arbre est très important dans son travail, il est un élément fondamental dans ses décors. La seconde inspiration est la paix.

Ses techniques de prédilection? L'acrylique, en de grands applats de couleurs vives très vite posés à larges coups de pinceaux ou brossés avec une éponge à récurer. Une prédilection pour le rouge, qu'il utilise en sous-couche, qui ressort et fait vibrer les couleurs superposées. Des personnages minuscules mis en scène dans des paysages naturels minimalistes dont les lignes se perdent dans un horizon vertigineux.

Ses créations qui ont toute son affection? "La chèvre de monsieur Seguin", "Le petit chaperon rouge", "Mon capitaine et moi", "Bataille" et "Deux oiseaux".

Éric Battut? Un artiste en permanence tendu sur le fil d'une insatiable création, entre la rive du doute et celle du talent. Un artiste qui regarde avec naïveté et sincérité le monde pour en tirer des histoires simples et des images lisibles au premier coup d'œil par les enfants. Un illustrateur de grande réputation, qui donne sans cesse à voir le grand mystère de la création dans une urgence émerveillée qu'il y a à témoigner de la vie et de la mort, de l'ombre et de la lumière, de la place du vivant dans le vaste univers.

 

 

 

 

 

 

 

 

SESSes CIELJ - Centre International d'Etudes en Littérature de Jeunesse CIELJ - Centre International d'Etudes en Littérature de Jeunesse